Un mois de minimalisme – le bilan en 6 enseignements

Après un mois de minsgame, c’est l’heure du bilan !! Yeah 🙂

Les changements de vie commencent par de petites transformations progressives.

J’avoue que le #minsgame (https://jedeviensminimaliste.fr/le-minsgame/ ) a été une suite de petits pas libérateurs pour notre charge mentale.

Je me suis littéralement intéressé à tous les espaces de notre logement m’attaquant à tout surplus d’affaires inutilisé, périmé. Cette chasse à l’inutile est allé à un tel point de spontanéité que je ne prenais même plus en photo les choses dont je me séparais…

Ma plus grosse victoire: la cabane de jardin – une trentaine d’objets cassés, souillés qui ont finis principalement… à la déchetterie. On ne voyait même plus le fond de la cabane et chercher un objet (tournevis, marteau) prenait facilement une demie-heure. 3 h de travail plus tard, notre satisfaction était grande.

Les espaces où se logent les objets inutiles:
  • Le garage, la cave ou la cabane de jardin
  • Le grenier
  • La bibliothèque
  • La cuisine
  • Le placard à chaussures
  • Le placard à pharmacie
  • Les tiroirs de salle de bain
  • Les armoires
  • Les gardes robes
  • La voiture
  • Et surprise: la ou les boite.s mails !!
Le bilan est sans appel:
  1. Un intérieur minimisé
  2. Une charge mentale allégée
  3. Une satisfaction individuelle
  4. Un plaisir retrouvé d’être chez soi
  5. Moins de temps à ranger, plus de temps pour soi et ceux qu’on aime
  6. Une prise de conscience de l’encombrement chronique de notre environnement (mental et domestique).
Quelques astuces qui font la différence:
  1. Faire participer les enfants: donner un panier à chaque enfant et lui demander d’y mettre les jouets qu’ils n’aiment plus/avec lesquels il ne joue plus.
  2. Respecter le refus de trier et de ranger des autres membres de la famille. Le maitre mot c’est le respect de l’espace de l’autre donc mieux vaut montrer les bénéfices qu’imposer sa méthode.
  3. Faire de son mieux et se féliciter du résultat si petit soit-il. Certains jours, je n’ai pas eu le temps de me ranger, ni de trier. Et soit. On courre tous après le temps. Autant célébrer le positif!

Et vous quel bilan?

Si ce défi vous semble difficile à réaliser, vous pouvez simplifier le challenge par une opération de grand ménage en vous séparant de 10 objets inutiles et ranger, trier, améliorer votre intérieur de toutes les façons possibles.

Vous pouvez partager vos résultats/réflexions dans l’espace commentaire.

” Le changement est une porte qui ne s’ouvre que de l’intérieur” – Tom Peters

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lucie B.

Blogueuse 🕊✍🏻Minimalisme écolo 🎋Zéro déchets 🐾 DIY 🐿. Formatrice et coach en accompagnement au changement 🙏🥊🤩.

http://bit.ly/36YowsA.

2 commentaire

  1. Merci pour tous ces articles sur la mise en route du processus de minimaliste. Ça motive ! Personnellement, j’ai commencé par la salle de bain mais il y a encore beaucoup de travail dans toutes les pièces !

    1. Merci Hélène pour ton retour ! L’essentiel c’est d’y aller tranquillement, à son rythme et d’expérimenter !

      Commencer par désencombrer les objets dont on ne se sert jamais ou qui sont en mauvais état (vieux maquillage, vernis, jouets de bain…) et revendre, donner ou jeter et estimer ce qu’il reste.

      Côté objets utiles, la voie royale dans la salle de bain c’est le tout solide (shampoing/savon/démaquillant) ou en pompes réutilisables et le tout lavables-réutilisables (lingettes/cotons démaquillants/bâtonnets auriculaires, mouchoirs en tissu). Il est possible que ce soit difficile de se séparer de certains produits que tu adores, dans ce cas, pas de panique, laisse-toi le droit de garder certaines habitudes/produits que tu aimes tout en introduisant de nouvelles habitudes ! Bonne expérimentation ! Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.