Zéro-déchet: 6 nouvelles habitudes qui changent tout

Le zéro-déchet, on en entend beaucoup parler et pourtant ce n’est pas toujours évident de savoir par quoi commencer. Voici le récit de 6 nouvelles habitudes qui changent tout tirée de mon expérience de minimaliste débutante.

L’étape la plus difficile et la plus longue n’est pas de faire, c’est de se décider !

Il y a tout d’abord le temps de réflexion, vous lisez des articles, des posts, vous écoutez les amis, les news.

Viens ensuite la phase d’observation. Combien ça coûte ? Est-ce aussi efficace que mes produits habituels? Comment vais-je changer mes habitudes et celles de la famille? C’est souvent ce qu’on redoute le plus. Etrangement, tout le monde s’est bien adapté à la maison. La clé c’est d’y aller progressivement et de laisser chacun découvrir les nouveautés à son rythme. L’expérimentation est le maitre mot. 

faites changer les choses-zéro déchet-minimalisme

Passons à la pratique :

  1. La gourde à emporter partout avec soi: (guide pour bien choisir votre gourde)             zero déchet - gourde réutilisable
  2. La carafe d’eau à la maison. Pour purifier l’eau, j’ai opté pour le bâton de Binchotan. Le Binchotan est un morceau de chêne japonais transformé à haute température en charbon actif.      *Les propriétés du charbon actif sont bien connues pour l‘élimination du chlore, des pesticides et de certains micro-polluants organiques (*source laboratoire qualité d’Eau Paris). gourde et carafe-astuce zéro-déchet-bâton de binchotan  Il vous suffit de faire bouillir le bâton 5 minutes dans une casserole. Placer le dans votre carafe. Vous pouvez consommer l’eau dans les 2h, idéalement à préparer le soir pour le lendemain pour une meilleure filtration. Renouveler l’opération au bout de 3 mois. Ce produit se trouve facilement en magasin biologique ou en ligne.
  3. Le Stop pub. C’est l’expérience la plus surprenant que j’ai faite. Toutes les semaines, j’étais effarée de la quantité de publicités dans ma boîte aux lettres. Passé ce sentiment bref de futilité, je feuilletais les publicités comme on feuillète un magazine de mode avec mon café. Je projetais alors des achats qui allaient soi-disant me rendre heureuse. Un jour de trop, j’ai pris ma décision, c’était fini. Je décidais de mener ma petite enquête avant de passer à l’action. J’ai collecté toutes les publicités reçues pendant 1 mois et je les ai pesées. Verdict sans appel: 2,325kg récoltés. Stop pub-minimalisme-zéro-déchetEcoeurée et consciente du gaspillage, j’ai demandé une étiquette “Stop Pub” à mon postier. Je l’ai posée fièrement sur ma boîte aux lettres et je ne regrette rien du tout. Maintenant, nous mûrissons chaque achat et nos finances s’en portent mieux.
  4. Le sac de course en tissu ou le sac cabas. Pas de plastique, c’est fantastique !
  5. Les cotons à démaquiller en tissu. A la maison, nous utilisions des grands carrés de coton pour le soin du visage. Comment allais-je passer au tissu? Et à quel prix? J’ai commencé par acheter 2 lots de  cotons en tissu dans mon magasin bio. Lingettes et cotons à démaquiller en tissu-donjan-zéro-déchetComme pour le Stop Pub, j’allais mener ma petite expérience. Dans le panier à coton, j’ajoutais les cotons en tissus parmi les cotons jetables. J’expliquais aux enfants que ça ne jetait pas et qu’il pouvait les déposer dans un petit panier après utilisation. Tip utile: vérifier la poubelle  à la recherche de cotons en tissus jetés par réflexe. Tout le monde a vite adopté cette nouvelle habitude. Toutes les semaines  j’achetais mon budget de coton jetable en coton lavable à l’unité (3 par semaine à 0,91 € pièce). Bref un succès ! Fini de vider cette poubelle tous les 2 jours. J’ai choisi la SCOP Doujañ, entreprise 100% féminine et locale dont le coton bio reste doux même après des mois de lavage.
  6. Acheter en vrac: farine, sucre, pâtes, riz, semoule. Le choix est large même en supermarché. Vous pouvez apportez vos bocaux. Assurez-vous de faire la Tare à la pesée. Si ce n’est pas possible, optez pour des sachets en tissus qui ont un poids similaire aux sachets de supermarché. Peu ou pas de rangement une fois rentré à la maison et pas d’emballage à jeter!

Ces petites habitudes semblent un rien mais désencombre la vie et le mental des objets jetables. On apprécie la douceur des tissus, la liste de course moins longue, la meilleure gestion des finances et la satisfaction de faire des petits pas qui sont importants pour soi et la planète.

 

Alors, qu’attendez-vous? Lancez-vous, faites vos propres constatations et partager votre expérience dans les commentaires !

Lucie

 

 

Lucie B.

Blogueuse 🕊✍🏻Minimalisme écolo 🎋Zéro déchets 🐾 DIY 🐿. Formatrice et coach en accompagnement au changement 🙏🥊🤩.

http://bit.ly/36YowsA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.